Mélenchon assume son soutien à la marche contre l’islamophobie (même s’il n’aime pas le terme)




« Je signe un texte pour ce qu’il y a dans le texte et pas en raison de ceux dont je découvre ensuite qu’ils l’ont également signé », se défend le leader des « insoumis ».



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire