L'Italie passe au forceps (0-1)



  • L’Italie a battu l’Equateur en huitième de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA
  • Gaetano Oristanio a fait la différence sur coup franc
  • La Tri regrettera ses occasion gâchées

L’Italie n’a pas brillé mais elle gagné face à l’Equateur, ce 7 novembre, à l’Estadio Kléber Andrade de Vitória/Cariacica, en huitièmes de finale de Brésil 2019. Dominés par les Sud-Américains, les hommes de Carmine Nunziata ont été plus réalistes. Il ont désormais rendez-vous avec le Brésil, hôte de la compétition, en quart.


Brazil 2019: Ecuador-Italy

Marco Molla of Italy in action against Roberto Cabezas of Ecuador – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019

Referee Christopher Beath points for a penalty but it gets rejected by VAR – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019

Italy's Gaetano Oristanio (20) against Ecuador – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019

Gaetano Oristanio of Italy celebrates a scored goal against Ecuador – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019

FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 – Christian Dalle Mura of Italy in action against Edwin Valencia of Ecuador

FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 – Marco Angulo of Ecuador in action against Franco Tongya of Italy (L)

Ecuador team before match agains Italy – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019

Italy team before match againts Ecuador – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019

Italian players during national anthem in Vitoria – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 -  Substitutes of Italy during the national anthem

Italian fans in the match against Ecuador in Vitoria – FIFA U-17 World Cup Brazil 2019

Equateur

La Tri a eu le malheur de tomber sur un excellent Marco Molla. Plus créative et entreprenante, elle a dominé ce match mais a manqué de précision dans le dernier geste. Elle a pourtant eu plusieurs occasions franches d’ouvrir la marque, via Johan Mina et John Mercado notamment, mais le portier italien s’est montré impérial. Hormis quelques erreurs sans conséquence, elle a également semblé sereine derrière. Il a fallu juste un coup de patte d’Oristanio de 25 mètres pour la faire faillir. Cruel.

>

Italie

Pas vraiment inspirés en attaque, les Azzurrini doivent ce succès avant tout à leur solide défense, symbolisée par le gardien Marco Molla. Déja décisif face au Mexique en phase de groupes, le gardien de Bologne a récidivé en repoussant tous les assauts équatoriens. Devant, c’est surtout sur des coups de pied arrêté qu’elle a su créer le danger. Elle n’a pas été loin de prendre l’avantage en première mi-temps, suite un coup de tête à bout portant de Fransesco Lamanna consécutif à un corner. Et c’est sur un magnifique coup franc enroulé, de 25 mètres, qu’elle s’est ouvert la route des quarts. Le Brésil l’y attend.

🔜 A venir

Quarts de finale

11 novembre

Italie – Brésil (Olímpico Goiânia, 16h30 heure locale)



RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire