Les grossesses non désirées très souvent liées à un manque de planification familiale



Une étude de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) affirme que les besoins de contraception non satisfaits demeurent trop élevés, en particulier dans les pays en développement. Les auteurs estiment en effet que les femmes qui souhaiteraient éviter ou espacer les grossesses mais qui n’utilisent aucune contraception sont trop nombreuses. Parmi les raisons évoquées, un choix limité des méthodes, un accès limité à la contraception, la crainte d’effets secondaires ou une médiocre qualité des services disponibles.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire