Les ados proches de leur mère moins à risque de vivre des violences conjugales



Un lien affectif fort avec sa mère protégerait dans une certaine mesure une(e) adolescent(e) d’une future relation de couple toxique, violente. C’est en tout cas le constat d’une étude américaine.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire