Hansen, tout devant !



  • L’attaquant néerlandais Sontje Hansen a inscrit un triplé face au Nigeria
  • Dans son sillage, les Pays-Bas se sont qualifiés pour les quarts de finale
  • Avec 5 réalisations, Hansen domine le classement des buteurs

Battus 3-0 par le Japon, puis 3-1 par le Sénégal, les Pays-Bas étaient au plus mal après leurs deux premières sorties en Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2019. Une victoire face aux États-Unis lors de la dernière journée de la phase de groupes ne leur garantissait même pas un sésame pour les huitièmes de finale. Il fallait du changement.

« J’ai commencé le tournoi sur l’aile droite et ça n’avait pas vraiment fonctionné. Cela n’a tellement pas marché que j’ai même été remplaçant lors du second match », raconte Sontje Hansen au micro de FIFA.com. « Et puis on m’a redonné ma chance, face aux États-Unis, au poste d’avant-centre cette fois. Et ça a l’air de ne pas trop mal marcher depuis ».

Depuis, Hansen marche sur l’eau. Cela fait deux matches des Pays-Bas qu’on ne voit que lui. Passeur décisif et double buteur face aux USA, l’attaquant des Oranjes s’est offert un coup du chapeau face au Nigeria, trois jours plus tard. Dans son sillage, les Bataves se sont qualifiés pour les quarts de finale de Brésil 2019.

« Je fais ce qu’on me demande. La mission d’un avant-centre est de marquer des buts. Je l’ai remplie, tant mieux pour l’équipe », analyse le pensionnaire de l’Ajax Amsterdam. « On doit ces deux succès autant à moi qu’aux 20 autres joueurs qui composent cette équipe. Si j’arrive à inscrire des buts, c’est juste parce qu’on me met dans les positions idéales. »

Le garçon est modeste. S’il marque, c’est parce qu’il est rapide, parce qu’il est technique, parce qu’il sait aussi bien frapper du gauche (2 buts) que du droit (3 buts), et parce qu’il a tout simplement le sens du but. Ce n’est pas un hasard de voir Hansen figurer tout en haut du classement des buteurs de la compétition. « Cela est anecdotique pour moi. Je ne cours après aucune récompense individuelle. Le seul trophée qui m’intéresse, c’est la Coupe du Monde », souffle-t-il.

Hansen et en saut

Il reste trois matches aux Néerlandais pour la soulever. Trois matches à Hansen pour continuer à faire admirer ses talents de buteur et potentiellement ses célébrations de but. Car s’il est resté plutôt discret de ce côté-là pour l’instant, Hansen a normalement l’habitude de fêter ses réalisations par des acrobaties.

« Nous ne sommes pas encore assez avancés dans le tournoi pour cela », sourit-il, avant de conclure : « J’ai besoin d’avoir beaucoup de public ! Je réserve ça pour les demi-finales et la finale. Il devrait y avoir plus d’audience. Mes sauts périlleux se méritent ! » Rendez-vous est pris.



RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire