Duarte tire avantage de son héritage



Quand Alipio Duarte a vu naître son fils le 8 avril 2002, il n’a pas hésité. Paraguayen mais admirateur de Diego Maradona et de River Plate, il le baptisa comme il en rêvait : Diego Ariel Duarte, en hommage au mythique numéro 10 et à une idole de River, Ariel Ortega.

Dix-sept ans plus tard, le destin de Duarte est encore lié à l’Argentine. L’Albirroja a terminé en tête du Groupe F et affrontera l’Argentine en huitième de finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA, Brésil 2019.

« Ce groupe mérite cela et bien plus encore », annonce un Duarte en sueur au micro de FIFA.com alors que le Paraguay vient de battre l’Italie 2-1, l’attaquant ayant inscrit le but de l’égalisation, sa deuxième réalisation dans le tournoi. « L’équipe est toujours très unie, tout le temps. Notre secret, c’est l’ordre et la discipline que nous avons en permanence. C’est notre plan et nous essayons de le réaliser. »

Comme à l’occasion des Championnats d’Amérique U-15 en 2017 et U-17 cette année, le plan dont parle Duarte inclut ses buts et son travail quotidien avec l’équipe première d’Olimpia, l’un des grands clubs du football paraguayen. Au Brésil, les choses ne font que commencer pour lui. Au repos depuis un mois en raison d’une blessure à la cheville, c’est seulement contre l’Italie qu’il a pu disputer son premier match complet depuis son retour.

Placement et inspiration

« Même s’il ne pouvait pas jouer, il était très important de l’avoir dans notre effectif. C’est pourquoi nous l’avons convoqué, malgré sa blessure », explique l’entraîneur Gustavo Morinigo. « C’est un grand combattant et un excellent joueur. Il lui manque encore un peu l’agressivité du numéro 9, mais il compense très bien par sa présence à la surface. Il sait profiter de toutes les opportunités. »

Duarte, buteur dans toutes les catégories d’âge d’Olimpia depuis l’âge de 10 ans, trouve régulièrement le chemin des filets avec l’équipe nationale également grâce notamment à son sens du placement. « C’est quelque chose que je recherche en permanence. Ça repose sur un mélange d’intuition et de travail. Maintenant, le moment est venu d’utiliser tout ça. »

Son père Alipio, qui a suivi sa prestation depuis les tribunes du stade Bezerrão de Brasilia, révèle l’une des grandes aspirations de Diego : « Il dit toujours qu’il veut être Roque II », en référence à Roque Santa Cruz, meilleur buteur de l’histoire du Paraguay. « Roque est un mythe pour tout ce qu’il a accompli, il est l’emblème de l’équipe nationale. J’aimerais suivre son chemin », avoue Duarte.

Et Maradona et Ortega ? « J’aime mes prénoms. Ce sont les idoles de mon père, mais j’essaye toujours de regarder ce qu’ont fait les meilleurs pour essayer de progresser », conclut-il.

FIFA U-17 World Cup Brazil 2019 - Diego Duarte of Paraguay celebrates a scored goal - Italy v Paraguay



RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire