Fermeture de Fessenheim : la France reste prisonnière du nucléaire




La fermeture de la plus vieille centrale de France ne signifie pas un changement de cap énergétique, estime ce journaliste allemand. Derrière une déclaration d’intention, le gouvernement n’affiche en réalité aucun plan ni budget pour sortir du nucléaire.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire