À Rouen, l’incendie s’est éteint mais pas la peur




Après le feu du 26 septembre qui a touché l’usine chimique Lubrizol, classée Seveso, la population s’inquiète des conséquences. Dans son reportage, le Corriere della Sera déplore le manque de réaction des autorités.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire