Ben Ali ne sera jamais jugé… mais la démocratie tunisienne passe



« Les lâches meurent plusieurs fois avant leur mort ; le brave ne goûte de la mort qu’une fois. » (Shakespeare, 1623). Si l’on suit Shakespeare dans sa pièce « Jules César », l’ancien Président tunisien Zine El-Abidine Ben Ali était déjà mort lorsqu’il a expiré son dernier souffle ce jeudi 19 septembre 2019 à Djeddah, en Arabie Saoudite, où il avait trouvé un divin refuge. Il venait d’atteindre 83 ans, seize jours auparavant. En (…)


International



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire