La machine à nuages




La splendeur d’une lourde menace. Il fut un temps que les moins de cinquante ans ne peuvent connaître durant lequel, quand nous longions la Loire, nos châteaux servaient de point de repère. Plus nous nous approchions, plus nous jouissions d’un spectacle majestueux qui nous enchantait. Nous avions nos petits cailloux semés sur notre parcours, de merveilleux petits cailloux, dressés avec amour par des ouvriers anonymes, il y a fort longtemps. Puis tout a basculé du côté de (…)


Environnement



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire