Le gagnant et le perdant dans la crise pétrolière iranienne



Que le pétrolier iranien Adrian Darya 1 ait vendu sa cargaison au large des côtes syriennes en vertu d’un accord secret avec les États-Unis, comme cela a été rapporté, ou au mépris de ce dernier, comme certaines nouvelles le suggèrent, l’objectif de l’Iran d’envoyer le pétrolier a été atteint. Ce qui n’a pas été réalisé, c’est ce qui a été dit à la suite de la libération du pétrolier, qui a été saisi par la marine britannique, puis libéré avec des « (…)


International



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire