Jean sans Peur : trois guerres et un enterrement



« Les villes et les châteaux étaient entrelacés les uns dans les autres, les uns aux Anglais, les autres aux Français, qui couraient, rançonnaient, et pillaient sans relâche. Le fort y foulait le faible. » (Jean Froissart, chroniqueur du XIVe siècle). Il y a six cents ans, le 10 septembre 1419 (pas vraiment exactement six cents ans à cause du changement de calendrier entre-temps), Jean sans Peur, duc de Bourgogne, fut assassiné à Montereau à l’âge de 48 ans (né le 28 mai 1371 à (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire