Une rentrée scolaire à haut risque…




Cette nouvelle rentrée scolaire se place sous le signe des réformes : réformes du lycée, du Baccalauréat… Des réformes qui posent problème, car, une fois de plus, elles sont initiées dans la précipitation : ainsi, il faut craindre des difficultés dans la mise en oeuvre de la réforme de la classe de première. Les filières L, S, ES disparaissent au profit d'enseignements de spécialités, ce qui va générer une grande complexité dans les emplois du temps… À la fin de l’année de (…)


Société



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire