Amazonie : le « POUMON de PANURGE » fallacieux et indispensable !



Une meute de journalistes, de politiques, d'écologistes… crie à l'unisson dans les médias : « le poumon de la terre » brûle, c'est un crime ! Les forêts primaires tropicales humides sont détruites au Congo, à Bornéo, en Amérique du Sud, pour défricher et mettre en culture du Soja, des palmiers à huile et autres végétaux et récupérer des troncs de bois d'oeuvre. Les déséquilibres induits dans la biodiversité, la climatologie et l'hydroagrologie des sols, sont (…)


Environnement



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire