Hypertension artérielle pulmonaire : il faut y penser en cas d’essoufflement



L’hypertension artérielle pulmonaire est une maladie rare, dont le diagnostic est souvent posé avec retard, en moyenne deux ans après les premiers symptômes. Un essoufflement inexpliqué doit pousser à pratiquer des examens. 



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire