Marché de la viande artificielle : le jeu trouble de Carrefour



Tandis que la consommation de viande accuse une baisse continue, la part du marché végétarien et végan enregistre une nette croissance. Si les actions des associations animalistes jouent un rôle notable, ce phénomène en apparence naturel, dissimule les ambitions mercantiles de puissants groupes d’intérêts économiques établis outre atlantique. Une guerre larvée qui fait le jeu de certaines concurrences françaises. « Carrefour s’engage ! Carrefour ne vendra plus d’œufs (…)


Economie



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire