Notre-Dame : financer la main-d’œuvre n’est pas assez glamour pour les milliardaires




Les grandes fortunes qui ont promis de participer à la reconstruction de la cathédrale n’ont encore rien donné. Mais la centaine d’ouvriers qui travaillent sur le site doivent être payés, rappelle cet éditorialiste du Guardian. Or, les milliardaires n’ont visiblement pas envie de se “salir les mains” avec ce type de dépenses.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire