Copeaux ou bien paille ?




L’eau en moins. Chantre de la scatologie et de tout ce qui a un rapport avec le trône, je prends une nouvelle fois la plume pour me plonger dans les profondeurs de nos pratiques plus cachées que honteuses. C’est au hasard d’une festivité estivale sur une plage de Loire que je fis la rencontre d’un couple qui a consacré son existence à une noble cause. Bien sûr, dans pareil cas, le quidam ordinaire ne se pose jamais la question du pourquoi ou du comment préférant (…)


Environnement



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire