Contrôle routier inopiné




Peur sur la route … Il est bien loin le temps où un gendarme qui arrêtait un véhicule, gratifiait ses occupants d’un salut, d’un sourire accompagnés d’un martial geste de la main. Les gants blancs octroyaient alors une solennité qui incitait sans doute le digne représentant de la maréchaussée à une grande courtoisie, y compris quand il s’agissait pour lui de dresser procès-verbal pour une infraction au code de la route. Depuis, nous avons changé d’ère, (…)


Citoyenneté



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire