Homo strategicus vs Homo œconomicus




Le monde a envie de jouer. Las des unions, revenu du multilatéralisme, le monde veut se frotter à l’adversaire. Alors, il dénoue les accords de libre-échange, contourne les règles, provoque les institutions. Une ode à l’homo strategicus et son jeu préféré : « Je sais que tu sais que je sais que… » Nous avons tous des préférences, désirs, ou idéaux. Problème, les autres aussi. Comment faire en sorte que ceux des autres n’empiètent pas sur les nôtres ? La (…)


Economie



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire