Le devoir d'irrespect




Une nécessité absolue, la République n'est pas Monarchie. Rien n’est plus insupportable à mes yeux que ces flagorneurs patentés et autres obséquieux mielleux à l’échine si souple qu’ils passent leur existence pliés en deux dès qu’une personnalité s’approche d’eux ou qu’ils s’adressent à elle par l’entre-mise de la toile. Ils ont sans doute les lombaires d’une grande souplesse et l’esprit peu enclin à la rébellion. Ils (…)


Citoyenneté



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire