Un lapin impérial dans les vignes bordelaises




Les investisseurs chinois se pressent pour acheter des vignobles, dont ils changent les noms de domaine. Reportage du quotidien américain The New York Times.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire