Coupe du monde 2019 : la condition physique, avantage majeur des équipes occidentales




En grande majorité, ce sont des équipes européennes et nord-américaines qui se sont qualifiées à l’issue des phases de poule de ce Mondial : rares sont les sélections asiatiques, africaines ou sud-américaines à s’être maintenues dans la compétition. La preuve que la condition physique est désormais “prépondérante” pour les équipes féminines, dont la pratique s’est professionnalisée, écrit Le Temps. La Chine affronte l’Italie et le Japon rencontre les Pays-Bas ce mardi 25 juin. 



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire