En France, les migrants exploités par Uber Eats et Deliveroo




Il est désormais de notoriété publique que les entreprises de livraison à domicile comme Uber Eats ou Deliveroo tirent les tarifs à la baisse. Ce que l’on sait moins, c’est que des coursiers français louent illégalement leur compte à des immigrés clandestins pour quelques euros. “Une autre forme d’exploitation dans cette économie qu’on dit ‘ubérisée’”, analyse le New York Times dans cette enquête.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire