Comment Édouard Philippe s’est rendu incontournable




“Notre ennemi, c’est le statu quo !” Le Premier ministre a lancé ce mercredi l’acte 2 du quinquennat. Celui que l’on disait carbonisé avant les Européennes s’est rendu indispensable auprès de l’Elysée.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire