Ce photographe a capté les “racines de la colère” des “gilets jaunes”




Le photographe Vincent Jarousseau s’est installé pendant deux ans dans l’une des régions les plus pauvres de France. Pour la Süddeutsche Zeitung, c’est une façon de comprendre pourquoi l’extrême droite y est si populaire et comment est né le mouvement des “gilets jaunes”.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire