Faut-il sauver les djihadistes détenus en Irak de la pendaison ?



Si l'on en croit la pétition de quarante cinq avocats, la volonté des fervents des droits-de-l'hommisme, et celle de certains islamo gauchistes incurables, c'est pour nous français une question d'honneur. Ne pas sauver ces terroristes de la pendaison serait le déshonneur absolu. On devrait pourtant se poser la question de savoir si le déshonneur ne serait pas plutôt d'avoir d'avoir enfanté ces monstres, d'avoir échoué à intégrer un tant soit peu une partie de (…)


Société



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire