Les damnés de la terre des gares parisiennes



On les croise dans toutes les gares parisiennes et celles de banlieue aussi, des damnés de la terre qui croient trouver un refuge dedans pour se sentir comme les autres. Dans les gares ils font semblant d'aller au travail, ils regardent les journaux, parfois certains ne trichent pas et dorment sur les banquettes pour attendre les trains, épuisés par la misère. Beaucoup soignent le mieux qu'ils peuvent leur apparence se leurrant comme la plupart des gens sur eux-mêmes. On voit les (…)


Société



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire