Un syndicat de police reconnaît et accuse le gouvernement d'avoir ordonné la répression envers les Gilets Jaunes



« Pendant que nos collègues vont passer au trapèze, les donneurs d’ordres, eux, ne sont toujours pas inquiétés par la justice et coulent des jours heureux sous les ors des palais de la République. » Le syndicat “France police, policiers en colère” reconnaît et accuse le gouvernement d'avoir ordonné la répression envers les Gilets Jaunes. Le pouvoir est obligé de lâcher du lest, il y a beaucoup de plaintes déposées contre des policiers qui seront jugés pour avoir (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire