Quand la Justice ne se rend jamais




D’appels en contre-appels. Référé repoussé au jugement dernier. Un drame personnel, une famille qui se déchire, deux conceptions opposées de la dignité humaine qu’il convient de respecter et au milieu le balancier de la justice qui ne sait plus à quel saint se vouer. Au-delà de ce qui s’apparente désormais à une pathétique bataille de chiffonniers autour d’un corps en état de mort cérébrale se joue la parodie de la justice et de ses innombrables appels, (…)


Citoyenneté



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire