Europe, c'est à qui perd gagne



Une fois les élections terminées, tous, ou presque, les belligérants en présence trouvent de plus ou moins bonnes raisons de se réjouir… et si les gagnants n’étaient pas ceux que l’on croit ? Le RN se frotte les mains bien sûr, puisqu’il est arrivé en tête en France, devançant d’un point les « macronniens »…mais finalement, ce parti, avec 22 sièges, en gagne moins qu’il y a 5 ans. Finalement, c’est au cœur de l’Europe qu’il faut (…)


Politique



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire