Le Premier mai s'annonce sous tension pour Macron




Pour ce journaliste britannique basé en France, la fête du travail pourrait s’avérer difficile pour le président français écrit Reaction, site d’informations conservateur. Dans un contexte déjà très tendu ces derniers mois, “gilets jaunes”, syndicats, ultras ainsi que des black blocs ont prévu de défiler dans les rues du pays. Selon le ministre de l’Intérieur, plus de 7 400 policiers et gendarmes ont été mobilisés.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire