Frottis anormal, qu’est-ce qui se passe après ?



Si un frottis anormal est une source d’inquiétude pour la patiente, il ne signifie pas nécessairement cancer du col de l’utérus. En cas d’anomalie, des examens complémentaires  (test HPV, colposcopie) doivent donc être pratiqués pour confirmer ou non l’infection par le papillomavirus humain.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire