Les “gilets jaunes”, ou la mort de la politique




Inclassables politiquement, les “gilets jaunes” sont revendiqués par des courants opposés. Mais par leurs rejets des institutions représentatives, comme les adeptes du Brexit, ils sapent les fondements de la démocratie libérale.



Source link

A lire aussi

Laisser un commentaire