En Algérie, après la démission de Bouteflika, incertitude sur qui assurera l'intérim




Après la démission du président algérien Abdelaziz Bouteflika sous la pression de la rue, les manifestants refusent que des personnalités de l’appareil mis en place par l’ancien chef d’État gèrent sa succession, en tête desquels Abdelkader Bensalah.



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire