bilan pour les Français qui y ont participé



Que reste-t-il du grand débat national ? France 2 a retrouvé deux femmes qui ont pris à partie le chef de l’État durant ces consultations. Le 28 février, à Pessac, en Gironde, Nathalie Chibrac a demandé au président de porter un collier avec un pendentif de « gilets jaunes ». Emmanuel Macron a refusé. « Je retiens que c’est un homme qui est capable d’écouter, il faut juste qu’il en ait envie et pour l’instant je pense qu’il n’en a pas envie », estime Nathalie Chibrac.

D’autres intervenants avaient voulu évoquer des problèmes bien spécifiques, comme à Étang-sur-Arroux, en Saône-et-Loire. Estelle Ferrandes avait fait face au président sur la question de l’autisme. La jeune femme souhaiterait poursuivre cet élan citoyen. Aux yeux des « gilets jaunes », le grand débat s’est apparenté à un grand blabla, en revanche, la plupart des citoyens qui y ont participé ont considéré qu’il était plutôt utile.



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire