Antonio Guterres s'est rendu en Libye pour tenter de mettre les armes des deux camps à terre




Le maréchal Khalifa Haftar, qui commande les forces dans l’Est libyen, a déclaré vendredi au secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, que son opération sur Tripoli se poursuivrait jusqu’à « l’élimination du terrorisme ». Antonio Guterres a déclaré pour sa part qu’il quittait la Libye « le cœur lourd et profondément inquiet ».



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire