Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni invitent Emmanuel Macron à l’Assemblée de Corse



Une invitation à s’exprimer dans l’hémicycle de l’Assemblée de Corse. C’est l’invitation qu’ont lancée les présidents Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, et Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée et les élus de la majorité territoriale à Emmanuel Macron ce mercredi 3 avril lors d’une conférence de presse.
 
Le rendez-vous est donné le jeudi 4 avril au matin «  avec la représentation élue de la Corse, dans la diversité de ses expressions » a déclaré Gilles Simeoni. Selon les services de l’Élysée, le président de la République ne s’y rendra pas

Conférence de presse des présidents de l’exécutif de Corse et des élus de la majorité territoriale

Dans son intervention, le président du conseil exécutif de Corse a rappelé que l’action de la majorité territoriale vise « à obtenir un statut d’autonomie de plein droit et de plein exercice, et à construire une société corse émancipée, solidaire, et apaisée. »

Il soutient l’opération Isula Morta, qui selon Gilles Simeoni, marque « notre volonté qu’il soit mis un terme au refus de prendre en compte le fait démocratique tel qu’il s’est exprimé dans les urnes en décembre 2017. »

 ► Interview de Gilles Simeoni 

 

Absents à Cozzano

L’étape de Sampolo de la visite présidentielle a été annulée mardi, dans la soirée. 

 

Les présidents de l’exécutif corse ont d’ores et déjà déclaré qu’ils ne se rendraient pas à Cozzano où se tiendra une réunion entre les maires insulaires et le chef de l’État, dernière étape de son tour de France dans le cadre du grand débat national. 

La visite d’Emmanuel Macron se fait dans un contexte tendu. Ces derniers jours des centaines de gendarmes sont arrivées en Corse en renfort. 
 

Des attentats, ou tentatives d’attentats non revendiqués contre des habitations ou des services publics ont eu lieu depuis le début du mois de mars.

 



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire