deux bâtiments publics visés par des bombes



Dans la banlieue de Bastia (Corse), lundi 1er avril vers 8 heures, la découverte d’agents du Trésor public était inquiétante. « Ils ont vu que le rideau métallique était baissé et qu’il y avait une charge au pied du rideau, explique Jean-Pierre Battestini, de la CGT Haute-Corse. Bien sûr ils se sont alarmés, ils ont prévenu la police et effectivement c’était une charge explosive. » L’engin, qui n’a pas explosé, a alors été maîtrisé.

Mais quelques heures plus tard, c’est la Direction des finances publiques de Haute-Corse qui a été visée. De nouveau, une bombe artisanale a été découverte. « Les revendications, a priori je ne pense pas qu’il y en ait, et je n’ai pas non plus d’explications« , a réagi la directrice de l’établissement, Marie-Hélène Bovery. C’est la première fois cette année que des établissements publics sont pris pour cible en Corse. Ces dernières semaines sont en revanche marquées par une recrudescence des attentats contre les propriétés privées de l’île.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire