Brunel et Galthié se rapprochent



Tu veux ou tu veux pas ? A chaque semaine, un nouveau feuilleton sur le staff du XV de France. Après le Tournoi des VI Nations, conclu sur une triste victoire en Italie, le nom de Fabien Galthié est revenu en boucle pour renforcer le staff du XV de France.

Le président de la FFR Bernard Laporte voulant ajouter des compétences aux côtés de Jacques Brunel, l’ancien manager de Montpellier et Toulon avait le profil idéal de l’emploi. Surtout que cette éventualité, révélée après la raclée à Twickenham, était déjà étudiée de près à la Fédération. Technicien reconnu, libre de tout engagement sportif et proche du successeur de Guy Novès, qui voulait l’enrôler à sa prise de fonction fin 2017, Galthié présente beaucoup de qualités sur le papier.

Mais Laporte l’a répété devant les micros ou en coulisses: la décision doit d’abord venir du sélectionneur. Pas question de passer en force officiellement pour Laporte. « Je sais que Jacques (Brunel) consulte des gens, il doit revenir vers moi, disait-il cette semaine. C’est son domaine, c’est à lui de choisir – ou pas d’ailleurs – d’autres compétences pour apporter au staff. Et moi je m’occupe de 2023, du manager qui gérera dès le 1er janvier et jusqu’à la Coupe du monde. » 

« Galthié est en approche »

Alors que Jacques Brunel ne semblait pas enthousiaste à l’idée de faire appel à Fabien Galthié, un sensible rapprochement aurait eu lieu cette semaine, comme l’ont confirmé plusieurs sources à RMC Sport ces dernières heures. Les deux hommes se seraient mêmes rencontrés. Certains nous ont évoqué un déjeuner, ce que nous avait encore démenti l’ancien demi de mêlée international mercredi.

Un premier pas indispensable pour mettre en place cette collaboration à six mois de la Coupe du monde. « Galthié est en approche », a-t-on expliqué à RMC Sport dimanche en fin d’après-midi. Mais le dossier n’est pas bouclé. Galthié, avant d’accepter, aimerait logiquement avoir des garanties sur son champ d’action et les besoins des Bleus.

Selon le président de la FFR, Brunel avait de toute façon admis ces derniers jours avoir besoin de renforts. « Un, deux ou plusieurs, c’est à Jacques de voir », nous expliquait-il vendredi. Mais le temps presse. Surtout que l’actuel entraineur de la défense des Crusaders, Ronan O’Gara, en contacts avec Montpellier selon les informations de RMC Sport, a lui fait savoir ce week-end qu’il ne rejoindrait pas le staff des Bleus.

Galthié serait-il donc l’unique renfort pour ce XV de France balayé par le pays de Galles, l’Angleterre et l’Irlande ces dernières semaines ? Il faudra encore attendre quelques jours pour avoir toutes les réponses.





RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire