alors que « l’Europe est à un carrefour », Nathalie Loiseau « incarne parfaitement le sujet européen »



Nathalie Loiseau donne, samedi 30 mars, le coup d’envoi de la campagne de La République en marche et de ses alliés pour les élections européennes, lors d’un meeting en banlieue parisienne visant à catalyser l’enthousiasme des troupes macronistes pour l’ex-ministre peu connue. « C’est une personne qui incarne parfaitement le sujet européen », a estimé le député de LREM de Paris Hugues Renson, samedi 30 mars.

>>>> Qui sont les 30 premiers candidats de La République en marche pour les élections européennes ?

« Le scrutin européen doit être notre seul horizon, notre seule motivation. C’est un scrutin qui est essentiel et rarement les élections européennes auront été aussi importantes dans le pays », a estimé le vice-président de l’Assemblée nationale.

Selon Hugues Renson, « l’Europe est à un carrefour et nous devons nous engager, nous mobiliser avec beaucoup d’audace ». Surtout, « il y a le Brexit, la poussée des nationalistes, des populistes, de la xénophobie ».

Le Brexit est le premier élément de déconstruction de l’Union européenne. C’est le symbole que les mensonges peuvent détruire l’Europe.

Hugues Renson

à franceinfo

Les députés britanniques ont rejeté pour la troisième fois le traité de retrait de l’UE de la Première ministre Theresa May, laissant un Royaume-Uni en crise face à deux options : un Brexit sans accord le 12 avril ou un long report du divorce. Désormais, les Britanniques « sont le dos au mur », a jugé Hugues Renson.

« La difficulté est avant tout pour le Royaume-Uni », a-t-il estimé. En cas de Brexit dur, « cela aurait des répercussions sur tout le monde. La France est prête, l’Union européenne est prête. Des décisions ont été prises ».



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire