Ces anciens joueurs de Ligue 1 parmi les pires flops de l’histoire de la Premier League



La Premier League ne compte pas son argent. Surtout, elle se retrouve parfois à dépenser des sommes folles dans les dernières minutes du mercato. Des prises de risques limitées à l’échelle anglaise mais qui donnent parfois des situations étranges, où des joueurs recrutés pour beaucoup d’argent ne jouent quasiment jamais.

Four Four Two a dressé sa liste des 50 pires recrues de l’histoire de la Premier League. Un petit jeu qui fait mal et qui pourrait ne pas tant plaire à bon nombre d’anciens de la Ligue 1, retrouvés dans les colonnes de ce piteux classement.

Cheyrou et Sanogo sans séduire, Boumsong fait pschitt

Parmi eux, Bruno Cheyrou (21e) et Salif Diao (49e), tous deux arrivés à Liverpool en 2002. Précédés de belles réputations, le Nantais et le Sedanais rejoignent la Mersey sous l’impulsion de Gérard Houllier. Trop tendre, le premier ne joue guère et file en prêt dès 2004 à l’OM. Grillé par sa Coupe du monde 2002, où il battra notamment la France, le Sénégalais Salif Diao ne fait pas mieux.

Au rayon des espoirs déchus, la palme revient sans doute à Yaya Sanogo (Arsenal), 35e du classement Four Four Two. Star des catégories jeunes en France, l’ancien attaquant d’Auxerre, désiré par Wenger en 2013, n’a jamais pu exprimer son potentiel en Angleterre malgré des prêts à répétition. Touché par des blessures, il évolue discrètement à Toulouse cette saison. Une situation similaire a affecté Jean II Makoun en 2011 (Aston Villa). Trop blessé, l’ancien Lyonnais, recruté contre 6M€, ne s’est jamais imposé à Birmingham.

Au 45e rang, figure Sébastien Squillaci (Arsenal), jamais au niveau de son époque monégasque. Arraché à Séville en 2010, l’international français repart petitement à Bastia en 2013. Il n’aura joué que 39 matchs en trois saisons avec les Gunners. Recruté aux Rangers en 2005, Jean-Alain Boumsong (17e) n’avait pas échappé au marasme qui touche souvent les Français de Newcastle. Il n’est resté qu’une saison, avant de rebondir à la Juventus. Florian Thauvin, passé dans le club du Nord de l’Angleterre, n’apparaît pas dans ce classement malgré son temps de jeu famélique et le prix élevé de son transfert.

>>> Cliquez-ici pour souscrire aux offres RMC Sport et suivre en exclusivité la Premier League cette saison

Mitroglou n’avait pas fait mieux à Fulham

En 2003, le talent camerounais du FC Nantes Eric Djemba-Djemba, pensait avoir fait le plus difficile en rejoignant Manchester United, où un avenir doré  lui était promis. Jamais en mesure de prétendre à la succession de Roy Keane, le milieu défensif joue aujourd’hui en 5e division suisse. Un échec chez les Red Devils partagé par Radamel Falcao (50e). Prêté contre une indemnité colossale par Monaco en 2014, le Colombien a « flopé » à Old Trafford et n’a guère fait mieux la saison suivante à Chelsea. 

Dans le sens inverse, comment ne pas évoquer Kostas Mitroglou, dans le dur en Premier League avant même de rejoindre l’OM en fin d’été 2017. Chahuté à Fulham malgré un transfert à 15M€ en 2014, le Grec Kostas Mitroglou n’a pas fait long feu en Angleterre. Il ne compte d’ailleurs que trois matchs de championnat avec le club londonien.





RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire