Emmanuel Macron affiche l’image d’une Europe forte devant le président chinois



Emmanuel Macron a voulu envoyer l’image d’une Europe forte à son homologue chinois. Mardi 26 mars, lors d’un mini-sommet à l’Élysée, « les trois Européens (le président français, Angela Merkel et Jean-Claude Junker) ont fait front commun face à la Chine. D’accord pour travailler avec Pékin sur le libre-échange, d’accord pour accueillir les investissements chinois mais avec des conditions« , explique Valérie Astruc, depuis le palais de l’Élysée.

Xi Jinping joue la carte du bon élève

« Emmanuel Macron échaudé par le cavalier seul de l’Italie a clairement mis en garde Xi Jinping : respecter l’unité de l’Europe. Angela Merkel a tenu le même langage et Jean-Claude Junker a terminé par des mots cinglants : « Je ne veux pas qu’on écrive seulement des poèmes, il faut respecter ses engagements« , poursuit la journaliste. Et de raconter : « Le président chinois a, lui, joué la carte du bon élève, refusant le protectionnisme et appelant les Européens à ne pas être méfiants« .

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire