Commerces : la boulangerie nouvelle génération



On pourrait se croire dans le dernier bar branché de la capitale. Une musique omniprésente, des néons, des murs bruts en béton… En réalité, nous sommes dans une boulangerie nouvelle génération. À l’origine de cette boutique située à Paris, trois copains d’enfance. Un boulanger pâtissier, et deux diplômés d’école de commerce, tous âgés de 25 ans. Leur concept : un mélange des genres, comme cela se fait déjà aux États-Unis ou en Australie.

« Ce qu’il fallait faire, c’était hybrider un petit peu le secteur, nos méthodes de travail, quitte à emprunter à des milieux et des secteurs totalement différents », explique Emmanuel Gunther, cofondateur de « The French Bastards ». Question goût, les clients ont l’air d’apprécier l’offre proposée. Pain, viennoiseries, pâtisseries, sandwichs : tout est fait maison. Leur chiffre d’affaires ne cesse d’augmenter et leurs effectifs ont doublé en trois mois, alors qu’en dix ans, la consommation de pain a diminué de 25%.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire