Brigitte Macron sifflée à Reims lors d’un match de football



L’épouse du chef de l’Etat devait donner le coup d’envoi d’une rencontre caritative entre le Variétés Club de France et les Anciens du Stade de Reims.

Elle n’a pas pu donner le coup d’envoi. A son entrée sur la pelouse du stade de Reims (Marne), Brigitte Macron a été accueillie par des sifflets, mercredi 20 mars. C’est donc seule que la comédienne Muriel Robin a donné le top départ de ce premier match mixte femmes-hommes de football entre le Variétés Club de France et les Anciens du Stade de Reims. Une rencontre caritative au profit de la Fondation des femmes, dont Brigitte Macron est la marraine.

Interrogée après coup par l’AFP, l’épouse du chef de l’Etat a appelé à « l’arrêt de la violence » lors des manifestations des « gilets jaunes », sans évoquer ces sifflets. « Personne n’oublie ce qui s’est passé » samedi sur les Champs-Elysées, à Paris. « On a tous ça dans la tête et ça ne peut pas continuer, c’est certain », a-t-elle lancé. « On veut arrêter cette violence parce qu’il n’y a pas de vie possible, pas de réconciliation possible avec cette violence », a plaidé l’épouse du chef de l’Etat.

Elle est également revenue sur le séjour controversé, samedi, du couple présidentiel à La Mongie, une station de sports d’hiver des Hautes-Pyrénées où ils ont leurs habitudes. Emmanuel Macron a décidé de regagner Paris « oui, instantanément. Dès qu’il a pris conscience de ce qui se passait, il est parti. C’était évident », a raconté son épouse. « C’était moi qui lui avais préparé une escapade mais bon… voilà », a-t-elle ajouté.





FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire