Florent Manaudou annonce son retour en vue des JO 2020



La compétition et les JO commençaient à le titiller. Le goût du défi aussi. Alors, il revient. « Ça fait de longs mois que je réfléchis. J’ai envie de reprendre la compétition. depuis quelques temps ça me manque et de plus en plus », a expliqué Florent Manaudou dans un entretien accordé à nos confrères de L’Equipe, lundi soir.

« Prendre du plaisir là où je n’en avais plus »

Après trois années à couper, à mener sa vie loin des bassins, sans la pression inhérente à la compétition, seulement le plaisir de pratiquer le handball, son autre passion, le Français a décidé faire le grand plongeon.

« J’ai pris beaucoup de plaisir à faire les choses que j’avais envie de faire depuis longtemps, que je ne pouvais pas faire quand je nageais. je me suis éclaté au hand, éclaté à faire un peu de cinéma … Mais en discutant avec mes proches, mes anciens coaches, je me suis lancé un challenge: me relancer dans la compétition. Je veux me ‘réentraîner’, prendre du plaisir là où je n’en avais plus aux Jeux de Rio. »

« Je ne pensais pas nager si vite »

Le champion olympique du 50m à Londres, en 2012, avait mal digéré l’échec des Jeux de Rio, en 2016 et les critiques qui l’avaient accompagné. Il a digéré en s’éloignant progressivement du milieu, mais il n’a jamais vraiment coupé. Le déclic est intervenu aux championnats du monde, à Budapest, et d’Europe, à Glasgow, où il officiait en tant que consultant pour la télévision.

« La dernière étape de ma réflexion a été les Interclubs, annonce Manaudou. Je m’étais lancé un défi avec Benjamin Stasiulis et Giacomo Perez d’Ortona de m’amuser sur un relais 10x50m et un 100m 4 nages. Je ne pensais pas nager si vite (20”62 lancé pour la première distance, 53”62 pour la seconde) […] C’est du petit bain, du relais mais je me suis dit ‘pourquoi ne pas recommencer à prendre du plaisir’. »

« Pas envie de faire une demi-finale à Tokyo »

Celui de gagner, notamment. « Je n’ai pas envie de reprendre pour faire une demi-finale à Tokyo », glisse le nageur avec une ambition retrouvée. Mais les attentes nées de cette annonce vont grandir à mesure que le nageur va retrouver le haut niveau qui était le sien, s’il y parvient.

« Bien sûr qu’il y aura des attentes quand on verra les premiers temps que je fais, abonde le Français. je prendrai les choses comme elles viennent. J’espère que je vais nager très vite. Mais même moi je ne sais pas de quoi je suis capable. »





RMCSport

A lire aussi

Laisser un commentaire