Christophe Castaner sur le gril



Rude journée pour Christophe Castaner. Entre huées et applaudissements, le ministre de l’Intérieur a été pris pour cible mardi 19 mars dès le début des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale. « Après 18 semaines de manifestations, vous n’êtes toujours pas capable de garantir l’ordre public », lui a lancé Éric Diard, député LR des Bouches-du-Rhône. Avant que Christian Jacob, président du groupe LR, n’en remette une couche en évoquant le week-end au ski du président et les soirées animées du ministre de l’Intérieur.

Quelques minutes plus tard, convoqué par les sénateurs, Christophe Castaner est de nouveau sous le feu des critiques. « Ne considérez-vous pas que vous avez une responsabilité personnelle ? », lui a asséné Sophie Prima, présidente LR de la commission des affaires économiques, au sujet des violences de samedi dernier. Christophe Castaner devra à nouveau s’expliquer, cette fois devant les députés, le 27 mars.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire