ce que contient le plan examiné par l’Assemblée nationale



L’Assemblée nationale examine mardi 19 mars le plan Santé. Parmi les changements pour les patients : « Pour vous faire soigner, les soins vont être réorganisés en trois degrés. D’abord les soins de proximité : médecine générale, gériatrie… Ces soins les plus courants seront dispensés dans 600 hôpitaux de proximité. Les soins spécialisés : chirurgie, maternité… seront pris en charge par des médecins spécialistes libéraux ou des équipes hospitalières qui ont les infrastructures adaptées. Enfin les soins ultra-spécialisés seront concentrés dans les centres hospitaliers universitaires », détaille la journaliste de France 2 Jihane Benzina.

Un nouveau métier est également mis en avant : les assistants médicaux, censés faire gagner du temps aux médecins, en effectuant des tâches administratives et des gestes médicaux simples. « 4 000 postes sont prévus d’ici 2022 », poursuit la journaliste en plateau. En ce qui concerne les médecins qui n’acceptent plus de nouveaux patients, un amendement à la loi prévoit un recours auprès de l’assurance maladie, en créant un droit opposable au médecin traitant.

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire