de nouveau indexées sur l’inflation ?



C’est l’une des mesures les plus contestées du quiquénnat, un coup dur pour le pouvoir d’achat des retraités. En janvier 2019, le gouvernement a plafonné l’augmentation du plafond des retraites à + 0,3%, alors qu’elle aurait dû atteindre 1,8% si elle était indexée par l’inflation. Vendredi 15 mars, Édouard Philippe a déclaré sur Europe 1 qu’il envisageait d’abandonner ce dispositif pour les petites retraites dès l’année prochaine. « Faisons en sorte, pour l’année 2020, de réindexer les petites retraites. Faire de la politique, c’est aussi écouter. Et moi j’entends ce message », a-t-il indiqué. 

Augmentation de la CSG, désindexation des pensions : depuis le début du quinquennat, une partie des retraités se sent laissée pour compte. Depuis, le ras-le-bol n’a cessé de monter, notamment depuis l’instauration du grand débat national. Alors, un retour en arrière rassurerait ces retraités. « C’est vrai qu’on a été très pénalisés ces dernières années », déplore un homme. Cette année, l’État devrait économiser environ deux milliards d’euros. 

Le

Les autres sujets du



FranceTVinfo

A lire aussi

Laisser un commentaire