Crise politique en Algérie : inquiétude et mutisme au Maroc et en Tunisie




Mutiques depuis le début des manifestations en Algérie contre le président Abdelaziz Bouteflika, le Maroc et la Tunisie observent avec circonspection, mais non sans inquiétude, la situation chez leur voisin.



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire